Partager sur

Grippe aviaire : Mesures de protection des basses-cours des particuliers

  1. Accueil
  2. Actualités
  3. Grippe aviaire : Mesures de protection des basses-cours des particuliers
Publié le 25/09/2022
  • Santé

L’influenza aviaire hautement pathogène de l’hiver 2021-2022, due au virus H5N1, a continué de circuler cet été dans l’avifaune sauvage. Des cadavres d’oiseaux sauvages contaminés ont été constatés sur le département du Maine-et-Loire comme en Loire Atlantique et en Vendée. Le préfet du Maine et Loire a donc décidé de placer l’intégralité du département en zone de contrôle temporaire (ZCT) à la date du 23 septembre 2022 (arrêté DDPP n°2022-1061).

Pour les habitants détenant une basse-cour, cela implique le respect des mesures suivantes :

1/ Déclarer la détention d’une basse-cour sur le site internet « Mes démarches » ou auprès de votre Mairie.

2/ Mettre à l’abri tous les oiseaux détenus, soit dans des bâtiments fermés soit sous des filets, et la protection des points d’abreuvement et d’alimentation dans des lieux fermés. Il s’agit de limiter au maximum les possibilités de contact entre l’avifaune sauvage et les oiseaux domestiques.

3/ Exercer une surveillance quotidienne de vos animaux.

4/ Surveillance de la faune sauvage. Si vous trouvez des oiseaux morts, ne les touchez pas et notez leur lieu de découverte. Prévenez soit la mairie, soit l’Office de la Biodiversité 49 (02.41.47.29.82), ou la Fédération départementale des chasseurs 49 (02.41.72.15.00).

Toutes ces mesures de surveillance ont pour but de déceler le plus précocement possible l’éventuel passage du virus H5N1 de l’avifaune sauvage autochtone dans laquelle il circule, aux élevages d’oiseaux domestiques.

Ces actualités pourraient également vous intéresser

En 1 clic

En un clic